à Propos

N’autre école publique (NAEP) est une association sans but lucratif, politiquement neutre et confessionnellement indépendante. L’association regroupe des membres du personnel travaillant dans les écoles publiques des cantons romands et d’autres membres d’univers éducatifs nombreux et divers. L’association a pour but de promouvoir une démarche d’enseignement émancipatrice, conscientisante et critique, en harmonie avec le développement et les besoins de l’enfant. Ceci se faisant par une profonde réflexion optimiste pour une philosophie de l’autonomie offrant une nouvelle perspective à l’enfance.

Le Comité

Zakaria SERIR

Zakaria SERIR

Président

Je reste conscient des enjeux de nos sociétés ainsi que du besoin de continuer à voir l’école publique prendre une direction plus humaine et dirigée vers une éducation engagée pour la paix, l’égalité et la durabilité.

Mes réflexions m’amènent à interroger l’idéologie fataliste qui nous ferait croire que nous ne pouvons rien faire, que la réalité est ainsi. Faisant face à de nombreux constats et observations, je reste optimiste dans ce que nous pourrons faire ensemble, afin d’offrir un nouvel espoir à l’enfance.

zakaria.serir@nautre-ecole-publique.ch

Aurelien ALEXANDER

Aurelien ALEXANDER

Vice-Président

Selon moi, il est nécessaire de faire évoluer l’école vers plus d’humanité, d’égalité et d’épanouissement. Il est également important de rendre les enfants responsables, critiques, engagés et solidaires pour améliorer la société de demain.

Je vis l’école de par mon métier mais aussi dans mon rôle quotidien de parent, ce qui m’amène à réfléchir et agir pour notre école publique.

aurelien.alexander@nautre-ecole-publique.ch

Télécharger les statuts de l'association NAEP

Enseigner exige l’incarnation des paroles par l’exemple. Penser juste est aussi faire juste. Que peuvent penser des élèves sérieux à l’égard d’un professeur qui, voilà deux semestres, parlait presque avec ardeur de la nécessité de la lutte pour l’autonomie des classes populaires et qui, aujourd’hui, affirmant qu’il n’a pas changé, tient un discours pragmatique contre les rêves et pratique le transfert magistral du savoir professoral vers l’élève ? Le professeur ne peut pas croire qu’il pense juste et, en même temps, demander à l’élève de se soumettre docilement à l’autorité.

Paulo Freire